LE PROJET DE REOUVERTURE DE LA LIGNE TER AVIGNON-CARPENTRAS 

Le Contrat de Projets Etat-Région 2007-2013 a défini comme axe 1 parmi ses 4 axes stratégiques : " améliorer l'accessibilité de la région et faciliter les relations internes ".

 

Le projet ferroviaire de réouverture de la ligne Avignon / Carpentras (coût global de 79 millions d'euros), la création/modernisation de haltes et de gares (Carpentras, Monteux, Entraigues, Sorgues)  ainsi que la création d'une liaison inter-gares Avignon Centre / Avignon TGV (coût global de 38 millions d'euros) figurent parmi les projets retenus dans la première mesure de cet axe 1 : " développer les dessertes ferroviaires régionales en milieu urbain et périurbain ". Une deuxième phase pourrait porter sur les haltes et gares d'Avignon-Facultés, Le Pontet et Althen-les-Paluds.

 

La réouverture des 27 km de voie ferrée à la circulation des TER devrait permettre de transporter 6 000 voyageurs par jour environ à partir de 2014. La desserte est prévue d'être cadencée toutes les 30 minutes en heure de pointe et le temps de parcours est estimé à 38 minutes entre Avignon TGV et Carpentras et 30 minutes entre Avignon Centre et Carpentras.

 

 

© Aurav

UN TERRITOIRE AU CONTEXTE ADMINISTRATIF MORCELE 

  • 7 communes : Avignon, Le Pontet, Sorgues, Entraigues sur la Sorgue, Althen des Paluds, Monteux et Carpentras
  • 4 structures intercommunales : CA du Grand Avignon (COGA), CA Ventoux Comtat Venaissin (COVE), CC des Sorgues du Comtat, CC Pays Rhône Ouvèze
  • 2 territoires de SCOT : le SCOT de l'Arc Comtat Ventoux et le SCOT du Bassin de vie d'Avignon

 

 

© RFF

UN ETALEMENT URBAIN QUI PEU NUIRE A UNE POLITIQUE DURABLE DE DEVELOPPEMENT DES TRANSPORTS COLLECTIFS

© AURAV

L'étalement urbain et l'absence de densité rendent impossible la réussite d'une politique efficace de transports en commun et accroissent aussi les déplacements de véhicules particuliers sur le territoire. Le réseau ferroviaire a un réel potentiel s'il est associé à une offre de transport urbain privilégiant le rabattement vers les gares (TCSP, bus urbains, parcs relais gratuits, aménagements cyclables, cheminements piétons). Organiser l'intermodalité au sein de cet espace est un véritable enjeu dans la perspective d'une urbanisation maîtrisée.

 

Le contrat d'axe permet d'initier une dynamique vertueuse où l'autorité organisatrice des transports (la Région) investit pour améliorer la couverture et la desserte ferroviaire du territoire et les collectivités agissent sur l'urbanisme de sorte que l'investissement réalisé ait une certaine efficacité économique et puisse bénéficier au maximum de personnes.

 

Les partenaires doivent donc s'engager en faveur d'une intensification urbaine sur les sites stratégiques : quartiers gares et zones d'influence permises par les différents modes de rabattement (modes doux, bus, automobiles vers les parcs relais). Une telle démarche peut ainsi limiter l'usage de la voiture particulière notamment pour les déplacements domiciletravail et développer l'usage des modes doux.

 

Le contrat d'axe permet également d'agir sur la mobilité par l'urbanisme, de façon à orienter la demande de déplacements sur des modes alternatifs à la voiture particulière et de promouvoir la densité urbaine, de façon à rendre pertinent l'usage des transports collectifs, et agir sur l'aménagement de l'espace pour optimiser l'accessibilité aux transports collectifs.

 

 

DEUX PERIMETRES RAPPROCHES D'INTERVENTION : LE "QUARTIER GARE" ET "LA ZONE D'INFLUENCE"

Le contrat d'axe permet d'initier la réflexion d'une cohérence nécessaire entre urbanisme et déplacements à plusieurs échelles :

  • le "quartier gare" qui est le secteur ayant une acroche directe à l'arrêt (gare ou halte). Le contrat d'axe doit avoir comme ambition de requalifier l'arrêt en véritable polarité urbaine pour en faire un lieu de vie : mixité fonctionnelle (habitat/commerces/services/équipements), mixité sociale (part de logement à destination de personnes exclues de la mobilité..)

 

 

© AURAV
  • la zone d'influence pouvant bénéficier de modes de rabattement : rabattement facilité par les cars interurbains, l'automobile ou  rabattement doux c'est-à-dire un périmètre de 800 mètres autour de l'arrêt ou sites facilement desservis (moins de 10 mn à pied et moins de 10 mn en vélo)

 

 

© RFF

L'ANTICIPATION FONCIERE : UN ENJEU MAJEUR DE REUSSITE DU PROJET

Au-delà de la simple réouverture de certaines gares ou points d'arrêt et de leurs fonctions techniques d'échanges, les points d'accès aux transports collectifs sont appelés à jouer un rôle important dans l'aménagement en milieu urbain et périurbain.

 

Il est donc primordial d'optimiser le foncier sur les sites à enjeux que sont notamment les " quartiers gare " afin de permettre de mener des projets urbains ambitieux. Le contrat d'axe doit être l'opportunité pour les collectivités : 

  • de s'engager à conduire une politique d''anticipation foncière sur les secteurs à enjeux 
  • de mettre en place un système de veille foncière qui repose sur une analyse continue des opportunités foncières et de leur mutabilité au regard des objectifs du contrat d'axe

 

Dans ce cadre, l'Etablissement public foncier a signé un certain nombre de conventions d'interventions foncières sur les communes couvertes par la ligne Avignon/Carpentras.

Plusieurs types de conventionnement sont possibles :

  • Les conventions cadre et opérationnelles à l'échelle des EPCI : phases "d'anticipation foncière" sur les périmètres à enjeux des territoires concernés et phases "d'impulsion" sur les sites de projets pré-opérationnels. En phase de "réalisation", une convention opérationnelle spécifique est élaborée avec la collectivité compétente pour la réalisation opérationnelle du projet considéré)
  • Les conventions multi sites à l'échelle des EPCI : intervention sur des opportunités foncières dans le délai de réaction prévu par le code de l'urbanisme, en matière de préemption
  • Les conventions opérationnelles ponctuelles pour le logement avec des communes isolées
  • Les conventions opérationnelles spécifiques.

 

 

haut de page